Les origines du massage au Maroc

Le terme massage a une racine commune avec le mot arabe masab qui signifie presser légèrement, palper, le mot grec massein qui est l’action de frotter et l’hébreu massech pour le toucher. Le mot massage Le massage arrivera au  Maroc seulement au xux siècle alors que les techniques de massage remontent à la plus haute Antiquité, avant le III siècle av. J.-C. en Egypte, en Chine et en Inde.

réflexologie marrakech

 

Premières apparitions de massages

La plus ancienne technique de massage est le massage ayurvédique qui date de 6 000 ans. C’est un massage à l’huile qui vient de l’Inde et fait partie de la médecine traditionnelle. Puis vient la réflexologie plantaire, massage de pieds créé en Chine il y a 5 000 ans et introduit en Europe dans les années 1980. On trouve également trace de cette technique sur des papyrus au Maroc. À la même période naît en Chine le massage Tuina, massage énergétique de la médecine chinoise. Le shiatsu, massage japonais par acupression, date de 4 000 ans. Le massage thaïlandais ou Nuad Bo’Ran a plus de 2 500 ans ; le docteur personnel et ami du Bouddha créa à l’intention des moines cette pratique de massage, mélange de pétrissage musculaire, d’acupressure, de réflexologie et de Hatha Yoga* Dans la Grèce antique, ce physique et les massages se sont développés. Hippocrate (460- 377 av. J.-C.) parle d’art de la caresse et dit : Le médecin doit avoir l’expérience de beaucoup de choses et à coup sur du massage.

Les Romains usaient du massage dans le cadre des soins corporels dans les thermes et Galien (200-130 av. J.-C.), médecin des gladiateurs, définissait vingt formes différentes de massage. D’ailleurs les techniques de massage ont souvent accompagné les techniques de combat pour soigner et permettre au corps de récupérer. Puis, il y a 1 300 ans est venu le massage Amma, version japonaise du massage chinois, pratiqué aujourd’hui hui sur chaise En 1012, on trouve le massage lomi lomi, originaire des îles Hawaï de Polynésie, basé sur un mouvement continuel rappelant le va-et-vient des vagues.

Une arrivée tardive en Europe En Europe

En Europe, le massage est prohibé durant cette période. Ce n’est qu’à la fin du WVI siècle que l’on retrouvera le massage; Ambroise Paré, notamment, l’utilisera pour accélérer la convalescence des opérés.

Aux XVII et XVIII siècles, on découvre les bienfaits de la friction et c’est ainsi que l’on reconnaît la peau comme organe qui peut être traité, entre autres, par le toucher. Au cours du XVIII siècle, le massage tibétain est introduit aux Etats-Unis. Il consiste à disposer des bols dits « chantants» autour et sur la personne qui reçoit ce massage sonore. En 1812, le massage suédois ou massage sportif est développé par le physiologiste Per Heinrick Ling, créateur d’un système de gymnastique médicale comprenant des manipulations et des massages.

Dans les années 1960, aux États-Unis, les techniques de massage d’harmonisation se développent ainsi que les tech- niques de thérapies psycho-corporelles. En 1962, le massage californien ou massage Esalen, est créé en Californie à l’institut Esalen de Big Sur. Dans les années 1980, de nombreuses pratiques voient le jour : le massage watsu, créé par Harold Dull, et pratiqué dans une eau à 35 C ; le massage prénatal ou massage latéral, créé par l’Américaine originaire de San Francisco, Margaret Elke. En 1983, la réflexologie plantaire est introduite par Eunice Ingham Stopfel. Au même moment, le massage Amma ou sur chaise ergonomique est développé par David Palmer aux États-Unis dans le but de détendre les informaticiens stressés de la Silicon Valley. En 1988, le drainage lymphatique arrive en France. Puis, dans les années 1990, Mary Nelson réactualise le massage aux pierres chaudes, d’origine amérindienne et hawaienne. En 1992, on voit l’ouverture de l’Institut de recherche sur le toucher à Miami. En 1998, deux autres Instituts du toucher ouvrent aux Philippines et en France.

error: Content is protected !!
Réserver ❤
MAP GOOGLE